Gouverner n’est pas promettre mais choisir

0 out of 5

د.ت25

Preface Habib Karaouli

Heureuse initiative de Leaders que de recueillir les articles de ses principaux contributeurs et de ses plumes les plus prolifiques pour en faire des ouvrages qui pourraient constituer demain un matériau exploitable par les historiens.

Le parti pris éditorial, neutre, se veut respectueux de la temporalité et veut garder la contextualité des textes sans les altérer par une recomposition ou une redisposition thématique. À discuter. Il est vrai que l’on aurait pu tout aussi bien imaginer un classement par thème pour voir l’évolution de l’auteur sur les mêmes sujets.

Cet ouvrage, au titre bien inspiré«Gouverner n’est pas promettre mais choisir» [dixit Duc de Lévis : «Gouverner c’est choisir» ], titre d’un article [Leaders N°4-Septembre 2011] et qui résume de mon point de vue le contenu et les thématiques abordés dans le reste de l’ouvrage où l’auteur revient sur ses sujets, diagnostique et propose la thérapeutique qu’il estime appropriée. Bien évidemment, le diagnostic n’est jamais neutre et en dit plus sur l’auteur que sur le sujet traité. «Tu ne vois pas le monde tel qu’il est, mais tel que tu es» [dixit Le Talmud]. Mais ceci est une autre histoire et nous y reviendrons.

D’abord, un mot sur l’auteur. Walid Bel Hadj Amor a élu domicile dans les bras accueillants de Leaders où il officie régulièrement pour prêcher la bonne parole. Walid est une voix. Une voix qui porte. Une voix dissonante ? Assurément. Qu’elle soit dans le constat, dans l’analyse, dans la construction, dans la critique, voire dans l’invective, elle retient l’attention. L’homme n’est pas dénué du sens de la répartie et de la formule qui fait mouche. Il n’avance pas masqué et ne fait pas mystère de ses affinités, notamment politiques. C’est ce que l’on pourrait appeler un «caractère».

Sku: 9789973095749 Categories: Best Sellers, Leaders100, Walid Bel Hadj

Description

Gouverner n’est pas promettre mais choisir. Heureuse initiative de Leaders que de recueillir les articles de ses principaux contributeurs et de ses plumes les plus prolifiques pour en faire des ouvrages qui pourraient constituer demain un matériau exploitable par les historiens.

Le parti pris éditorial, neutre, se veut respectueux de la temporalité et veut garder la contextualité des textes sans les altérer par une recomposition ou une redisposition thématique. À discuter. Il est vrai que l’on aurait pu tout aussi bien imaginer un classement par thème pour voir l’évolution de l’auteur sur les mêmes sujets.

Cet ouvrage, au titre bien inspiré«Gouverner n’est pas promettre mais choisir» [dixit Duc de Lévis : «Gouverner c’est choisir» ], titre d’un article [Leaders N°4-Septembre 2011] et qui résume de mon point de vue le contenu et les thématiques abordés dans le reste de l’ouvrage où l’auteur revient sur ses sujets, diagnostique et propose la thérapeutique qu’il estime appropriée. Bien évidemment, le diagnostic n’est jamais neutre et en dit plus sur l’auteur que sur le sujet traité. «Tu ne vois pas le monde tel qu’il est, mais tel que tu es» [dixit Le Talmud]. Mais ceci est une autre histoire et nous y reviendrons.

D’abord, un mot sur l’auteur. Walid Bel Hadj Amor a élu domicile dans les bras accueillants de Leaders où il officie régulièrement pour prêcher la bonne parole. Walid est une voix. Une voix qui porte. Une voix dissonante ? Assurément. Qu’elle soit dans le constat, dans l’analyse, dans la construction, dans la critique, voire dans l’invective, elle retient l’attention. L’homme n’est pas dénué du sens de la répartie et de la formule qui fait mouche. Il n’avance pas masqué et ne fait pas mystère de ses affinités, notamment politiques. C’est ce que l’on pourrait appeler un «caractère». Gouverner n’est pas promettre mais choisir

Preface Habib Karaouli

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg
Dimensions 15 × 3 × 21 cm

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Gouverner n’est pas promettre mais choisir”