Livraison gratuite partout en Tunisie

aucun produit dans le panier

Image Alt

Nos Livres

Quatrains en déshérence

د.ت18.000

Qui est Abdelaziz Kacem ?

Abdelaziz KACEM est agrégé de l’Université (Sorbonne, Paris).
Formation :
 Il a enseigné à : L’Institut de Presse et des Sciences de l’Information,
 L’École Normale Supérieure de Tunis,
 La Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba.
Missions :
 Il a assumé en Tunisie de hautes responsabilités dans les secteurs de la culture, de
l’éducation et de la communication. Notamment :
 Directeur des Maisons du Peuple et de la Culture (ministère des Affaires culturelles
(19741976)
 Attaché de cabinet du ministre de l’Éducation nationale (1976-1979)
 Chargé de mission auprès du Premier ministre (1980)
 Directeur général de la Radiotélévision Tunisienne (1981-1983, 1985-1986)
 Directeur général de la Bibliothèque nationale (1983-1985)
 Directeur du Centre culturel international de Hammamet (1985)
 Directeur Général de la Lecture publique (1988-1989)
 Directeur général des Relations Extérieures et de la Coopération au ministère de la
Culture (1989-1992).
 Il a dirigé la partie tunisienne au sein du Groupe de travail tuniso-français pour les échanges Culturels : Poète, critique littéraire, traducteur, essayiste, chroniqueur bilingue (arabe et français). Il a produit et présenté nombre d’émissions littéraires radiophoniques et télévisées. A préfacé plusieurs recueils de poésie et traduit dans les deux langues essais et poèmes.
 Vice-président du Club Bochra al-Khayr
 Membre du CA, puis, en remplacement de L. S. Senghor, décédé en décembre 2001,
 Président d’honneur de la Maison Internationale de la Poésie Arthur Haulot (Bruxelles), il a Présidé, en 1994, la XIXe Biennale Internationale de la Poésie. Thème : Poésie et amour (Liège 1septembre,1994).
 Membre du Comité d’honneur de DLF (Défense de la Langue Française) Paris.

 Membre du jury du Concours des Nouvelles organisé par le Forum Femmes Méditerranée de Marseille.
 Engagé dans le Dialogue des Cultures, il a participé à de nombreux colloques organisés à ceteffet par nombre d’institutions académiques et politiques en Europe (diverses universités, Académie Royale de Belgique, Pen Club de Bruxelles, Parlement Européen, CommissionEuropéenne, etc.).
 Expert auprès d’IE Med EuroMeSCo (EU Méditerranéen Policiers, Society and Culture).
 Expert auprès de l’Agence de coopération culturelle et technique (ancêtre de l’OIF) En qualité de professeur invité, il a donné des conférences à diverses facultés des lettres : La Sorbonne, l’ULB (Bruxelles), l’Institut catholique des hautes études commerciales (ICHEC Culture, (Bruxelles), Michel de Montaigne (Bordeaux), Jean Jaurès (Toulouse), Université du Luxembourg, Leipzig, l’Académie internationale olympique (Athènes-Ancienne Olympie), ainsi qu’à Akron University (Ohio, USA).Ses nombreuses contributions parues dans des ouvrages collectifs ainsi que dans divers périodiques et revues traitent de littérature comparée et de problèmes culturels de notre temps : voir notamment al-Fikr (Tunis), l’Annuaire de l’Afrique du Nord (Aix-
en-Provence), les Nouvelles littéraires (Paris), la Revue de Littérature Comparée (Paris),Rive neuve Continents (Paris). Il fait partie du comité de rédaction de la revue Leaders (Tunis).
Décorations :
 Grand Officier de l’Ordre de la République (Tunisie)
 Commandeur de l’Ordre du Mérite Culturel (Tunisie)
 Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres (France).

Catégorie :

Description

Quatrains en déshérence

Avec deux recueils en arabe et quatre en français, avec aussi plusieurs essais sur la poésie et sur la littérature comparée, Abdelaziz Kacem déploie son talent de poète bilingue accompli. Dès la parution du Frontal (MTE, 1983), son premier recueil d’expression française, son écriture a été qualifiée de majestueuse. Pour tenir son rang, tout au long de sa carrière, il s’est infligé toutes les affres du style. D’où l’économie, voire la parcimonie de son œuvre.

 Quatrains en déshérence, est son nouveau recueil aux Éditions Leaders. Il y continue le même travail d’orfèvre, en des temps où tout se relâche, tout s’encanaille. « Laver l’honneur du verbe est mon dernier combat », écrit-il. La bataille n’est pas gagnée d’avance. Il le sait et « Le NÉANT advenant, [il] prend le risque d’être. » Avec une préférence pour l’alexandrin, souvent, rimé, le poète ne rompt pas avec un certain classicisme de bon aloi.

Érudit, il fait appel aux mythes anciens et modernes à la rescousse d’une poétique, se voulant une hymne renouvelée à la femme, à l’amour, à la beauté. Il se fait vassal : 

À charme souverain, amour totalitaire.

Présent au monde, un monde non sans laideur, Abdelaziz Kacem met la séduction au service de la sédition et la diversion en renfort à la subversion. Depuis l’invasion de l’Irak, il a établi l’une de ses garnisons à Bagdad. Pour lui, le poète n’est qu’un grain de sable, un atome. Et de quoi rêve un atome « Sinon de réaction en chaîne » ?

 « Quatrains en déshérence »

De Abdelaziz Kacem

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Quatrains en déshérence”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ennour Building, Cité des Sciences Centre Urbain Nord (216) 71 232 111 contact@leadersbooks.com.tn

    LIVRAISON GRATUITE PARTOUT EN TUNISIE